Nous ne faisions que danser

court métrage de fiction de Thomas Prulière
(Femis)


Alice a perdu Lucien, son chat. A l'enterrement de celui-ci elle invite Armand, qu'elle fait passer auprès de ses parents pour son petit ami. Mais Armand n'est que son ami, et d'ailleurs il n'aime pas trop les filles. Tandis que le père (Dominique) trouve la relation entre Armand et Alice douteuse, la mère (Françoise) ne se rend compte de rien et s'entiche de ce garçon. Un soir Alice tente de consoler Armand, et le séduit, mais leur union d'un soir vire au désastre. Lors d'une dispute en voiture, Dominique va prendre Armand à parti et lui avouer que lui aussi, plus jeune, il a été attiré par d'autres hommes. Françoise, persuadée de l'amour qui existe entre les deux jeunes gens, essaie de persuader Armand de rester. Mais elle ne le convainc pas et se retrouve elle-même en proie au doute.
Alice et Armand se retrouvent donc face à un choix insoluble: rester un faux couple, ou le rompre pour devenir un vrai couple, à l'image des parents? C'est finalement Françoise qui tranche et part nager pour vaincre cette peur qu'elle a toujours eue: la peur de la mer.